Rechercher

La terre agricole : quelle aventure !

La commission s'est réunie le 22 mars 2021 : j'ai obtenue 12 ha de terre agricole !


Un an de négociation pour en arrivée là... Je vous raconte les coulisses :


Situation initiale


12 ha de terre agricole ont été mise en vente par une agence immobilière sur LeBoncoin près de Vittel : 52 800 euros. Le terrain d’un seul tenant, comprend 2 ha de verger haute tige en mauvais état 10ha de prairie, ainsi qu’un hangar de 300 m2 nécessitant quelques travaux de rafraichissement. La parcelle est située au dessus de la nappe phréatique de Vittel. Cette parcelle est visiblement occupée par un agriculteur puisque des vaches pâturent sur celle-ci.


Je souhaite me porter acquéreur de cette parcelle.


Les différents protagonistes


-l’agriculteur : Le GAEC XXX exploite actuellement le terrain. (Groupement Agricole d'Exploitation en Commun)


-La Safer : la SAFER est un organisme qui surveille et gère l’achat et l’attribution des terres agricoles. Elle peut préempter pour empêcher une vente.


-Agrivair : Agrivair est une branche de Nestlé Water qui veille a protéger la nappe phréatique de Vittel en achetant des terres agricoles et en imposant un cahier des charges phyto très strict en échange de la mise à disposition gratuite de terre.


mai 2020


  • J'appelle un membre du GAEC XXX pour savoir si il souhaite acheter le terrain et si non pourquoi ?


Le GAEC XXX a fait une proposition à 20 00 euros. Il trouve le prix beaucoup trop élevé. Il ne voit pas de difficulté à laisser ce terrain.


  • J'appelle Mr SAFER pour avoir son avis sur le prix du terrain


Mr SAFER, trouve le prix du terrain un peu cher. Il est dans la fourchette haute du prix des terres agricoles de la région, alors qu’il est en pente.


Je décide de faire une proposition à 43 000 euros.


L’agence immobilière m’annonce qu’une autre proposition a été faite à 48 000 euros.


Je décide de faire une proposition au prix.



Novembre 2020


  • La proposition d’achat a été transmise à la SAFER.


10 Janvier 2021


  • La SAFER décide de préempter.


J’appelle Mr SAFER pour connaitre les motifs de préemption.


Mr SAFER m’explique qu’il préempte au profit d’Agrivair. Agrivair souhaite acquérir le terrain pour protéger la source. Le terrain sera mis à disposition par Agrivair soit pour maintenir le parcellaire de l’exploitant agricole actuel soit pour favoriser une installation.


Elle m’invite a postuler.


Je trouve la situation injuste et je l’exprime : le GAEC XXX a exprimé devant moi et devant l’agent immobilier qu’il ne souhaitait pas investir dans ce terrain, pourquoi lui donner l’opportunité de le récupérer gratuitement par l’intermédiaire d’Agrivair ?


Pas de réponse claire… Il m’invite à postuler.


20 Janvier 2021


  • Donner une chance à mon projet


Je vais à la rencontre du GAEC XXX pour savoir si il pense postuler pour l’attribution du terrain par Agrivair. Il m’indique qu’il va postuler et à l’air convaincu de récupérer le terrain.


Je suis désemparée. Je sais de réputation que le GAEC XXX est en très bon terme avec Agrivair. Je finis par penser que tout cela était arrangé d’avance. Je prends sur moi et je décide de lui expliquer ma situation, mon projet, mon calendrier d’installation, l’urgence de la situation.


Il me propose de récupérer gratuitement les fruits du verger.

J’avance mon besoin de surface pour toucher un peu de PAC pour équilibrer mon exploitation


Il accepte de me laisser 5 ha ainsi que le hangar.


Je rédige une présentation de mon projet expliquant pourquoi j’ai besoin de ce terrain spécifiquement : Le verger est déjà productif, la présence du hangar, la situation géographique proche d’un hôtel étoilé et d’un axe routier… Je l’envoie à Agrivair en expliquant l’accord que nous avons trouvé avec le GAEC XXX.

30 janvier 2021

Mr Agrivair me contact. Il a beaucoup aimé mon projet et souhaite m’attribuer les 12 ha.

22 mars 2021


La commission d’attribution se réunie et m'attribue les 12 Ha de terre agricole.


128 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout