Rechercher
  • lynek9

LES PLANTES INDICATRICES : ça marche ?

Il y a quelques temps, j'ai entendu parlé des plantes indicatrices. Cette pratique repose sur l'idée que le sol est un réservoir à graines qui attendent le moment propice pour germer. Partant de là, on peut se dire que les plantes qui sortent spontanément de terre nous donne des informations sur le sol dans lequel elles poussent.


J'ai donc fait l'expérience sur le terrain que je vais exploiter derrière chez ma grand-mère et dont je connais bien l'historique.



Une grande partie du terrain est recouvert de gazon, graminé classique de prairie mais en bas à droite du terrain la végétation change. On y trouve du rumex et du chardon.


Que nous dit le rumex : La présence de rumex signe une destruction du complexe argilo-humique du sol, associée à une libération de fer, de nitrites et d’aluminium. Il signe également un engorgement en matière organique et en eau pouvant aboutir à des hydromorphismes et des anaérobioses. On le retrouve également dans les prairies ayant subi des tassements et des piétinements (surpâturages, élevage intensif). Le rumex, grâce à sa racine pivotante, participe à l’amélioration de l’état du sol sur lequel il pousse. Il permet aussi d’absorber les éléments en excès (nitrites, métaux).



Que nous dit le chardon : Le chardon est une plante riche en phosphore. Indications sur l'état du sol: Saturation du complexe argilo-humique par excès de matière organique, d'engrais azotés ou d'épandage de fumiers, lisiers et purins non compostés provoquant le blocage de phosphore.


Et bien si nous confrontons ces informations à l'histoire du terrain la cohérence est assez impressionnante. Le terrain est légèrement en pente. En haut du terrain se trouve une écurie qui a fonctionné pendant un demi sciècle. Chaque jour le fumier était sorti de l'écurie et stocké en haut du terrain. Le lisier a donc coulé et imbibé le bas du terrain en nitrite.





En bas du terrain, se trouve un petit ruisseau souvent à sec en été. En demi saison et en hivers, il gorge le terrain d'eau.


Depuis une dizaine d'année ce terrain sert de temps à autre à isoler des vaches accompagnée de leurs veaux. Ceci peut expliquer un effet de piétinement et de tassement.


Cette petite expérience m'a convaincu et je pense approfondir mes connaissance en plantes indicatrices. Savoir quoi faire pour améliorer son terrain sans faire des analyses c'est vraiment intéressant !


181 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

AIDE

CONTACT

06 62 45 56 46
LYNE.K@FREE.FR

  • Icône Instagram noir
  • Icône Facebook noir

pOUR RECEVOIR DES NOUVELLES,

POUR NOUS ACCOMPAGNER...

© 2020 Crée par Lyne.k